Publié : 19 août 2013

[1918-4] Le Havre : Fêter l’armistice / Den Waffenstillstand feiern

Source / Quelle : AMH - 4Mi275

Journal du Havre 163eme année n°42020 Mercredi 13 novembre 1918

En souvenir des Fêtes de la Victoire

Avis aux Photographes

Le Maire du Havre recevra avec reconnaissance de MM. les Photographes, amateurs ou professionnels, disposant de clichés représentant les aspects du Havre ou de la banlieue au cours des événements qui s’y sont déroulés depuis la guerre, les clichés ou épreuves qu’ils pourraient mettre gracieusement à la disposition de la Ville.
Ces photographies documentaires, fort intéressantes pour l’histoire du Havre, seront conservées aux Archives communales, avec le nom des donateurs. Elles seront, en outre, prochainement exposées au public.

La Ville

Pour fêter la victoire

La retraite aux flambeaux qui parcourut nos rues, hier soir, a présenté un spectacle des plus inattendus. Les soldats français et alliés devaient être les « acteurs » de la fête. Les civils devaient être les « spectateurs ». Il n’y point ou peu de spectateurs. La foule, unie à l’armée, défila, en chantant et en dansant, au son des musiques militaires. Et pourtant, il n’en résulta ni désordre, ni cohue. Il y eut, au contraire, cohésion et union.
La marche en fut ralentie peut-être. La démonstration n’en dura que plus de temps. Un enthousiasme triomphal unissait tous les Havrais, tous nos soldats et tous nos hôtes.
L’union crée la beauté. Le spectacle de nos rues, hier soir, s’il ne ressemblait point aux manifestations méthodiquement organisées de nos retraites aux flambeaux des 13 juillet d’avant-guerre, revêtait un caractère plus impressionnant encore.
Une allée d’arbres taillés a son esthétique. Une forêt vierge, où les branches des arbres s’entrelacent et se marient, a sa beauté !